projets    équipe   à propos

Atelier Horizon est un bureau d’étude en urbanisme et paysage basé à Bruxelles. Il a été fondé en 2019 par Annelies De Nijs et Namgyel Hubert.



Un atelier comme outil de travail


L’Atelier Horizon est un espace de travail collégial, que nous définissons comme un outil de partage entre les personnalités et les compétences, ayant pour horizon commun l’urbanisme et le paysage. Le travail articule les échelles et les thématiques, allant des études de grand territoire à la maîtrise d’œuvre d’espace public. A l’image d’un laboratoire, l’atelier recherche et teste en permanence de nouvelles façons de faire de l’urbanisme pour mieux répondre aux évolutions de nos territoires et de nos sociétés.




Un urbanisme fondé sur la géographie


L’Atelier Horizon fonde sa pratique sur une lecture géographique et sensible des territoires, qui reconnecte nos modes d’habiter aux structures naturelles des paysages. Cette lecture écosystémique forme un guide autour duquel nos projets se construisent. Elle agrège autour d’elle les autres champs disciplinaires de l’urbanisme pour produire une vision durable, cohérente et inclusive.




Un sens public de l’espace


L’Atelier Horizon œuvre sur l’espace public, comme outil d’urbanités. Dans un contexte densification des villes, le vivre ensemble devient une composante indispensable de l’habitabilité de nos territoires. A travers ses projets, l’atelier s’attèle à faire de l’espace public un lieu qui participe à “faire société” et qui suscite l’intérêt collectif. Dans ce sens nos travaux associent toujours une dimension immatérielle à la conception matérielle de l’urbanisme.




Un paysage spatio-temporel


L’Atelier Horizon travaille l’espace-temps comme une composante essentiel du projet d’urbanisme et de paysage. Dans le temps long de la fabrique de la ville, nous œuvrons à ce que le projet puisse, au travers de sa dimension théorique, s’activer dès la conception. Par le biais d’un travail collectif avec les habitants et les acteurs du territoire, il s’agit tout d’abord de faire émerger un projet de vie avant de concevoir un espace aménagé. Au travers du paysage, l’atelier travaille la saisonnalité de l’espace public comme un outil pour rapprocher rythmes de la nature et rythmes de la vie urbaine.